des engagements pour une vision durable 

Conformément à ses objectifs stratégiques et en cohérence avec ses valeurs, Genève Aéroport œuvre à concilier ses responsabilités économiques, sociales et environnementales dans une optique de développement durable.

Ces engagements se traduisent par des solutions concrètes se déclinant dans la gestion de l’ensemble de l’infrastructure aéroportuaire et les services offerts sur la plateforme.

Elles s’articulent dans les relations avec les principaux acteurs concernés: 

  • Les usagers qui profitent d’infrastructures et de services de qualité, accessibles par tous,  répondant le plus possible aux besoins de chacun, privilégiant une utilisation durable des ressources naturelles et limitant les émissions de polluants et gaz à effet de serre.
  • Les riverains en limitant les nuisances en matière de bruit et de qualité de l’air, en cultivant le dialogue, en soutenant de nombreuses associations par le biais de sa politique de sponsoring et en favorisant le développement économique de proximité.
  • Les partenaires en privilégiant des relations de travail saines tout en favorisant des prestations équitables et des produits éthiques.
  • Les collaborateurs qui bénéficient d’un environnement de travail de qualité, garantissant l’égalité hommes femmes, encourageant la diversité et le développement des compétences, veillant à leur santé, sécurité et bien-être. 

La finalité des actions est de permettre à l’aéroport de répondre durablement aux besoins de connectivité aérienne de la région et du pays, en minimisant les impacts négatifs liés à l’exploitation de l’aéroport et en maximalisant ses impacts positifs.

Un cadre d'exploitation bien défini

Le cadre d’exploitation et du développement des infrastructures aéroportuaires est défini par la fiche PSIA de l’aéroport de Genève adoptée par le Conseil fédéral en novembre 2018. Elle établit les conditions générales de l’exploitation, le périmètre de l'aérodrome, l'équipement,  l’exposition au bruit, ainsi que des éléments de protection de la nature et du paysage. La fiche PSIA a fait l’objet d’une large consultation auprès des autorités suisses et françaises concernées. Ceci a permis à Genève Aéroport de prendre en compte l’ensemble des attentes afin d’inscrire l’évolution de l’aéroport dans le contexte plus large du développement durable de la région.

Objectifs 2020

En collaboration avec toutes les parties prenantes, Genève Aéroport travaille à l’amélioration continue de ses engagements et poursuit différents objectifs contribuant significativement à onze des dix-sept objectifs de développement durable des Nations Unies (ODD). Les ODD définissent les priorités et aspirations mondiales en matière de prospérité, bien-être et préservation de l’environnement à l’horizon 2030.  Les objectifs de durabilité de Genève Aéroport sont revus périodiquement sur la base des analyses de matérialité et du dialogue avec les parties prenantes.

Objectifs de développement durable 2020*

ODD 3: Bonne santé et bien-être

  • L’objectif 2020 est en cours de réévaluation​

ODD 6: Eau propre et assainissement durable

  • 100% de traitement de la charge polluante liée aux produits de dégivrage
    Objectif atteint en 2019

ODD 7: Énergie propre et d’un coût abordable

  • 25% d’amélioration de l’efficacité énergétique par rapport à 2006
    Objectif atteint et dépassé en 2019
  • 56% d’énergie renouvelable dans la consommation totale
    Objectif atteint et dépassé en 2019
  • 40% de véhicules électriques circulant sur le tarmac

ODD 9: Industrie, innovation et infrastructure

  • 4/5 indice de satisfaction des passagers
    Cet objectif n’est plus pertinent en raison de l’épidémie de Covid 19. Il est en cours de réévaluation.

ODD 11: Villes et communautés durables

  • 45% des passagers et des employés utilisant les transports publics 

ODD 12: Consommation et production responsables

  • 50% de taux de recyclage des déchets 

ODD 13: Mesures relatives à la lutte contre le changement climatique

  • 12 kg de CO2 émis par passager ou 100 kg de fret transportés
    Objectif atteint et dépassé en 2019

ODD 15: Vie terrestre

  • 26 espèces de végétaux protégées maintenues sur le site aéroportuaire 
 

* Genève Aéroport n’a pas d’objectif chiffré à l’horizon 2020 pour les ODD 5, 8, 10 et 17.

Gouvernance de la durabilité

Le chef du service environnement et développement durable, membre associé de la Direction générale, est responsable du développement et du pilotage de l'approche de durabilité et de ses principales stratégies sectorielles dans une logique d’amélioration continue. Le service environnement et développement durable est composé de trois pôles : développement durable, environnement et lutte contre le bruit.

Ils œuvrent à l’intégration des enjeux du développement durable dans les projets et activités de Genève Aéroport. Ils et veillent également à ce quel’aéroport et ses partenaires remplissent leurs obligations et leurs engagements. Les membres du service sont une source d’expertise en matière de durabilité au sein de l’entreprise et travaillent en collaboration avec l’ensemble des départements pour fournir les supports techniques nécessaires.

Des ambassadeurs EHS sont présents au sein de chaque département afin de faciliter la diffusion des informations, de coordonner la mise en œuvre des bonnes pratiques et de favoriser l’émergence d’une culture de développement durable. Ils suivent une formation interne spécifique sur la santé et sécurité au travail, la protection de l’environnement et les enjeux globaux de durabilité.

Le comité transversal de développement durable, piloté par le responsable du développement durable, est l'organe stratégique et opérationnel qui soutient Genève Aéroport dans l’atteinte des objectifs de durabilité. Il est composé de représentants séniors nommés par chaque directeur de département. Le comité se réunit quatre fois par année et de manière ponctuelle à des fins spécifiques.  Le comité répond directement à la Direction générale.

La durabilité est un point récurrent de l'ordre du jour des séances hebdomadaires de la Direction générale. Quatre indicateurs de performance stratégiques sont liés à des enjeux de durabilité.

Le conseil d’administration est informé de manière trimestrielle sur les progrès en matière de durabilité.