L'aéroport est prêt à faire face à une pandémie


28.04.2009

"Il ne s'agit pas de prédire l'avenir mais de s'y préparer".
Périclès (vers 500-429 av.JC)

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé hier de relever d’un cran le niveau d’alerte sanitaire mondiale. En conséquence, les autorités de l’Aéroport International de Genève (AIG) ont activé la première phase du volet pandémie de leur Business Continuity Plan (BCP-P).

Ce plan de continuité des opérations en cas de pandémie a été spécialement élaboré en 2006 en prévision d’une pandémie.

Une telle situation confronterait en effet l’AIG à deux impératifs:

  • Un impératif sanitaire consistant à faire face à l’arrivée d’un ou plusieurs passager(s) susceptible(s) d’être contaminé(s). Cette prise en charge est assurée par le Service de Sécurité de l’Aéroport (SSA) en collaboration avec les autorités sanitaires cantonales.

  • Un impératif opérationnel consistant à maintenir l’activité de l’Aéroport International de Genève en assurant l’exploitation aéronautique en toute sécurité, en maintenant l’activité de tout ou partie du fonctionnement des galeries commerciales et en limitant au maximum la propagation de la maladie aux employés, fournisseurs et clients de l’AIG. Ces dispositifs sont mis en place par les autorités aéroportuaires dans le respect de leurs responsabilités d’employeurs et d’exploitant d’une infrastructure majeure.

L’activation de cette phase liminaire du BCP-P de l’AIG au niveau 4 induit la mise en place de diverses mesures:

  • L’Etat-Major du Business Continuity Plan se réunit.
  • Une information détaillée de la situation est régulièrement communiquée au personnel et aux partenaires.
  • Les stocks de matériel de protection pour les personnels sont inspectés et complétés.
  • Des contacts sont pris avec les sociétés partenaires pour s’assurer de la continuité des opérations.
  • Des mesures techniques pour réduire la contamination sont préparées. Elles ne seront appliquées que si la situation s’aggrave.

D’autres mesures pourraient être mises en œuvre si le niveau d’alerte évolue.
Nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation.

Nous vous remercions de bien vouloir informer vos lecteurs/auditeurs/spectateurs du fait que l’Aéroport International de Genève fonctionne comme à l’accoutumée et qu’à ce stade, aucune mesure ne s’applique aux passagers.