L’Aéroport International de Genève se dote d’un terminal mobile


09.02.2011

L’Aéroport International de Genève (AIG) a inauguré mercredi 9 février 2011 le terminal mobile récemment acquis pour répondre aux besoins sporadiques en espaces d’accueil supplémentaires.

L’Aéroport International de Genève a récemment fait l’acquisition d’un terminal mobile, facile à monter et à démonter, qui pourra être implanté en différents lieux de la plate-forme aéroportuaire. Cette infrastructure permettra de créer de façon temporaire des espaces d’accueil supplémentaires répondant aux normes de sécurité exigées par le régulateur tout en assurant des standards de confort acceptables pour les passagers.

Investi dans divers projets d’envergure pour moderniser et agrandir ses infrastructures, l’aéroport doit par ailleurs régulièrement diligenter des travaux pour rénover les bâtiments existants. De fait, certaines phases de ces chantiers le privent durant quelques temps de précieuses surfaces utiles. "Voici donc des années que nous étions à la recherche de solutions pour pouvoir nous doter temporairement d’un volume supplémentaire afin d’assurer la continuité des opérations dans de bonnes conditions", a expliqué Robert Deillon. Le directeur général de l’AIG a trouvé la solution dans le produit mis au point par la société autrichienne TMT.

Composé d’une solide charpente métallique habillée de parois textiles étanches emprisonnant de l’air sous pression, ce terminal aux lignes futuristes, chauffé, est équipé de toute la connectique nécessaire à le faire fonctionner comme une véritable annexe du bâtiment principal.

Provisoirement monté en front d’aérogare, côté ville, à l’étage des enregistrements, ce terminal mobile sera testé par les autorités aéroportuaires d’ici la fin de l’hiver pour faire face, le cas échéant, aux irrégularités survenant au cours de la saison d’hiver, la plus chargée de l’année.

D’autres utilisations de ce terminal mobile sont d’ores et déjà à l’étude, côté piste, pour remplacer certaines infrastructures démolies ou immobilisées pendant la construction de l’aile Est, par exemple, ou en cas de rénovation des satellites.

Avec ce terminal mobile, l’Aéroport International de Genève se dote d’un outil flexible qui lui permet d’anticiper sur des besoins ponctuels inscrits à son agenda. Cette structure lui permettra en outre de répondre aux imprévus touchant le secteur aérien.

Terminal mobile de lAIG

Terminal mobile de lAIG