L'AIG se tient prêt à faire face à une aggravation de la situation sanitaire


30.04.2009

La décision de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de porter à 5 le niveau d’alerte sanitaire mondial, sur une échelle qui comporte 6 niveaux, a conduit les autorités de l’Aéroport International de Genève à déclencher une nouvelle phase du volet "pandémie" du Business Continuity Plan (BCP-P) de l’Aéroport International de Genève.

Comme annoncé, l’Etat-Major de ce dispositif s’est réuni ce matin afin d’évaluer la situation et mettre en œuvre les premières mesures prévues dans le cadre de nos procédures.

Comme nous vous le rappelions ce matin, ce "plan de continuité des opérations", a pour but de permettre le maintien des activités de l’Aéroport International de Genève. En d’autres termes, il s’agit donc de maintenir le porte-avion à flot si les éléments devaient se déchaîner.

Cette pérennité opérationnelle passe par le savoir-faire éprouvé de tous nos collaborateurs. Nos premiers efforts vont donc vers eux, afin de les préserver au mieux de toute contamination intempestive et d’éviter qu’ils ne soient tenus éloignés de leur travail pour cause de maladie si une pandémie devait toucher Genève. Il en va tout à la fois de notre responsabilité d’employeur et d’exploitant d’une infrastructure majeure pour l’économie de toute la région.
Nos recommandations seront ainsi étendues à tous nos fournisseurs et partenaires sur toute la plate-forme.

A ce stade de la progression de cette grippe pandémique, conformément aux modèles que nous avons développés et entraînés dans le cadre de ce Business Continuity Plan, nous nous contentons encore de recommander à nos personnels de simples règles de bon sens. Il s’agit des mêmes recommandations que celles qui sont préconisées pour faire face à n’importe quelle grippe saisonnière : éviter les contacts inutiles, conserver une distance sociale raisonnable, adopter une hygiène comportementale de circonstance.

Nous nous tenons prêts à déployer le reste de notre arsenal de mesures si la situation le commande.

Ces premières mesures déployées en internes doivent rassurer nos passagers quant au fait que leur aéroport continue de fonctionner. Aucune des dispositions envisagées à ce stade ne vient modifier les pratiques en usage en ce qui les concerne.

Dès demain matin, l’aéroport relayera des informations de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) à destination des passagers arrivant à Genève.

Nous nous tenons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.