Une toiture végétalisée géante sur le toit de l’Aéroport


07.06.2022

Genève Aéroport végétalise 6'000 m2 de toiture sur son Centre de tri-bagages actuellement en construction. L’objectif de cet aménagement paysager est de favoriser la biodiversité et de réduire les ilots de chaleur sur la plateforme. Ce projet de grande ampleur, qui a nécessité un investissement de 187’000 francs, se déroule en plusieurs étapes jusqu’en 2024.

Synergie des plantes et des panneaux solaires 

Face à l’Arena, entre le tarmac et l’autoroute, les ouvriers s’affairent sur le toit de l’Aéroport. Dans leur main, une souffleuse propulse de la terre depuis le camion-silo situé en contre-bas. Deux jours sont nécessaires pour répartir les 150 m3 de substrat sur cette zone de 1’330 m2. C’est parti pour la première étape des travaux de végétalisation du futur Centre de tri-bagages (BLC).  Cet édifice, exemplaire d’un point de vue écologique, remplacera le système de tri actuel et entrera en service en 2024.



 «L’ensemencement est prévu à la rentrée 2022. Quelques semaines après, on verra germer les premières plantes, toutes issues du territoire genevois», explique Naïs Imbernon, cheffe de projets architecte à Genève Aéroport.

 

« D’ici un ou deux ans, la végétation sera à maturité. »


930 m2 de panneaux solaires viendront bientôt compléter le tableau sur cette zone et produiront 71 MWh d’électricité qui seront autoconsommés pour les besoins du bâtiment. 

La combinaison de panneaux photovoltaïques et de végétation formera une toiture biosolaire. En effet, les végétaux permettent d’abaisser la température des panneaux et d’améliorer leur rendement. En retour, les zones d’ombrages créées par la centrale solaire favorisent la diversification des micro-habitats en toiture et l’accueil d'une plus grande diversité d'espèces animales et végétales. 

Biodiversité et ilots de chaleur


Genève Aéroport multiplie les initiatives pour favoriser la protection de l’environnement sur la plateforme et limiter son empreinte carbone. Plusieurs toitures végétalisées sont déjà présentes sur le site aéroportuaire et totalisent une surface d’environ 4’000 m2. 

 

«L’objectif est de favoriser la biodiversité et de lutter contre les ilots de chaleur dans le secteur sud de l’aéroport», précise Louise Gilbert, cheffe de projets environnement. 


Il faut savoir que lors des épisodes caniculaires, il peut faire plus de 50° sur le tarmac. Les fleurs, arbres et arbustes contribuent à rafraîchir l’air ambiant et à baisser la température. La rétention des eaux pluviales est également améliorée grâce aux plantes.

Au-delà de l’aspect purement environnemental, les nouvelles toitures végétalisées permettront d’améliorer le cadre de travail des employés travaillant dans les bâtiments adjacents. Elles seront aussi visibles des passagers empruntant l’Aile Est.

Végétalisation extensive et exemplaire


Mi-juin, c’est une zone de 2'666 m2, coincée entre la nouvelle Aile Est et le bâtiment IATA, qui sera aménagée. Genève Aéroport a obtenu pour cet espace une subvention cantonale de 93’000 francs du programme Nature en Ville. En 2024, la dernière toiture du BLC (1’945 m2), située en face de l’esplanade du Terminal 1, sera végétalisée.  

Interview avec Delia Fontaine, Responsable du programme Nature en Ville, Département du territoire (Canton de Genève)

En quoi consiste le programme Nature en Ville ?
Nature en Ville vise à favoriser, sur le canton de Genève, la présence de biodiversité dans l’espace urbain en développant des milieux favorables à la flore et la faune indigènes. La nature est gagnante, mais aussi la qualité de notre cadre de vie. Il soutient et accompagne les projets très divers: potagers urbains, prairies fleuries…

Quel est l’intérêt du projet de végétalisation du BLC pour le canton ?
Le verdissement du bâti est une mesure très intéressante dans un contexte d'urbanisation car elle recrée des milieux favorables à la biodiversité qui ont été perdus. Parfois, des espèces rares ou classées menacées réapparaissent. À terme, on peut espérer trouver sur ces espaces, en plus d’une flore diversifiée, des coléoptères, papillons, abeilles sauvages, toute une cohorte essentielle de pollinisateurs. Plus il y a de sites, même petits, plus c'est efficace grâce à un effet de réseau !

Même sur le toit d’un aéroport ?
Bien sûr ! La surface de la toiture du BLC est importante et donc intéressante. Elle se trouve en plus à quelques mètres des prairies fleuries de l’aéroport, qui accueillent déjà une grande richesse floristique avec notamment des espèces rares et menacées. On peut donc s’attendre à trouver assez rapidement une biodiversité riche et bénéfique pour notre canton.




D’autant que, pour cette zone, Genève Aéroport a rempli tous les critères d’une végétalisation dite «exemplaire» comme par exemple:
-    la qualité et l’épaisseur du substrat, 
-    l’ensemencement avec des graines indigènes, 
-    la mise en place de structures favorables à la biodiversité (petites buttes, tas de pierres, tas de bois mort).

Un nouveau centre de tri en 2024

Le nouveau Centre de tri-bagages entrera en service en 2024. Il a pour objectif:
•    de remplacer le système de tri actuel (en raison de l’obsolescence de plusieurs équipements)
•    de répondre aux besoins accrus de traitement des bagages 
•    d’être aux normes en matière de sûreté avec la mise en place des scanners de dernière génération (EDS3).



Le bâtiment et l’équipement industriel ont été conçus selon un concept énergétique global permettant de couvrir, après raccordement au réseau thermique GeniLac, 90% de ses besoins thermiques. Par ailleurs, cent sondes géothermiques sont installées en sous-sol. 

Ce chantier est particulièrement complexe puisqu’il se déroule alors que l’Aéroport est en exploitation. Il a pris une année de retard en raison de la pandémie.  Quoi qu’il en soit, les enveloppes bâties sont désormais quasi terminées, la moitié des tapis de livraison bagages «arrivée» est réalisée. Une partie des nouveaux guichets check-in du terminal principal est en place et 20% des lignes de convoyages sont achevées. Enfin, les huit scanners sont installés avec les premières mises en fonction prévues pour l’été 2022. 

 

Pack VIP

Priority Lane + accès à un salon VIP

Pack VIP

Vols directs

Offre aérienne au départ de Genève pour la période avril - octobre 2022.

Vols directs

Découvrez Bordeaux

Culturelle et bistronomique, dans le dernier Take Off magazine (pages 16-17).

Découvrez Bordeaux

Label «Entreprise formatrice»

Genève Aéroport s'engage en faveur de la formation des apprentis.

Label «Entreprise formatrice»

Découvrez

tous les commerces et restaurants de l'aéroport

Découvrez