L’Aile Est prend son envol le 14 décembre


13.12.2021

Le bâtiment de l’Aile Est, dédié essentiellement aux long-courriers, est durable, fonctionnel et élégant. Il sera mis en service officiellement le 14 décembre 2021 à l’occasion d’un vol Genève - New York. Dix ans de travaux ont été nécessaires à la réalisation de cet exosquelette audacieux intégrant des technologies de pointe. Cette construction particulière participe ainsi au rayonnement international de Genève et de sa région. En raison des conditions sanitaires, son inauguration officielle est repoussée au printemps 2022.

Intégralement financée par Genève Aéroport, l’Aile Est améliore sensiblement l’accueil des passagers des vols continentaux et intercontinentaux, tout en répondant aux standards actuels. Elle remplace le pavillon gros-porteurs, construit à titre provisoire en 1975 et aujourd’hui dépassé, aussi bien sur les plans technique et environnemental que sur celui de l’accueil des passagers.

L’Aile Est a été réalisée entre 2017 et 2021, mais les travaux préparatoires ont duré près de cinq ans. Ce parallélépipède métallique au design industriel, d’une longueur de 520 m est en mesure d’accueillir près de 2’800 passagers par heure au départ et 3’000 aux arrivées.

Le projet a vu le jour grâce à la collaboration de sociétés formant le consortium RBI-T, groupant deux bureaux d’architectes et deux bureaux d’ingénieurs. Graham Stirk de Rogers Stirk Harbour + Partners a conçu le projet et dirigé l’équipe des premières idées à la réalisation, relayé à Genève par l’Atelier d’architecture Jacques Bugna. A leurs côtés, deux bureaux d’ingénieurs: Ingérop (Paris) et T-ingénierie basé à Genève.

Un défi de taille

«Genève Aéroport dispose désormais d’un outil de qualité, architecturalement audacieux, esthétiquement réussi, construit durablement et répondant aux exigences du XXIe siècle», relève Corine Moinat, présidente du Conseil d’administration.

L’édification de l’Aile Est, c’est avant tout un défi technique de taille avec le tarmac d’un côté, des bâtiments très proches (dont Palexpo et l’Arena) de l’autre ainsi que des restrictions en hauteur liées au plafond aérien. De plus, sous le bâtiment, une route permet aux bus et aux autres véhicules aéroportuaires de circuler en tout temps. Ainsi, l’Aile Est a été érigée sur une surface disponible extrêmement limitée. Il a fallu rivaliser d’ingéniosité pour contourner le peu de liberté au volume restreinte par les édifices voisins ou encore pour enterrer 200 mètres de la route douanière.

Le coût du secteur Aile Est – qui s’élève à 610 millions de francs - comprend notamment le bâtiment Aile Est, la route douanière, la construction et la démolition du GP+ (pour gros-porteurs), l’INAD Nord – dédié aux personnes non admises sur le territoire suisse - ainsi que les travaux préparatoires de GeniLac.
«Mes prédécesseurs ont initié cet important chantier, dont la nouvelle Aile incarne la réalisation la plus spectaculaire de travaux entrepris sur une décennie, souligne non sans fierté André Schneider, directeur général de Genève Aéroport. «C’est pourquoi, nous avons misé sur des équipements novateurs et indispensables pour la connectivité intercontinentale  de Genève en 2030-2040, voire au-delà.»

Bilan énergétique positif

Le concept de l’Aile Est améliore notablement le bilan énergétique de l’aéroport, grâce à la mise en œuvre de technologies de pointe. L’isolation thermique des salles d’embarquement est garantie par le déploiement de façades à triple vitrage de haute performance, assorties de protections solaires spécifiques en période estivale.
 
L’électricité est produite par une installation solaire de près de 7'000 m2 composée de quelque 3’400 panneaux photovoltaïques. La neutralité énergétique est ainsi assurée grâce à la combinaison de la centrale solaire, d’une isolation poussée du bâtiment et de pompes à chaleur à haut rendement. Ces dernières produiront et stockeront dans un premier temps l’énergie thermique au travers de 110 sondes géothermiques. Le raccordement futur avec le réseau GeniLac complètera cette source d’énergie 100% renouvelable.
 
Pour l’architecte-designer Graham Stirk de Rogers Stirk Harbour + Partners, «la réalisation d’un modèle durable à énergie positive a constitué un processus intense et itératif, nécessitant une collaboration étroite entre les spécialistes de l’ingénierie des façades, de la mécanique et des installations électriques.»
 
Tests ORAT

Lors des journées du 11 novembre et du 2 décembre 2021, des tests d’expérience passagers Operational Readiness Airport Transfer (ORAT) ont été réalisés avec près de 1’000 bénévoles afin de vérifier que tout fonctionne parfaitement aux niveaux des systèmes de sécurité, des accès, des flux. C’est la toute première fois que Genève Aéroport teste l’un de ses bâtiments avec autant de figurants externes!
 
Plus d’informations, d’images et de vidéos ainsi que le pdf de l’ouvrage réalisé à l’occasion de l’inauguration: https://newsroom.gva.ch/dossier-de-presse-aile-est/

Vols directs

Offre aérienne au départ de Genève pour la période avril - octobre 2022.

Vols directs

Pack VIP

Priority Lane + accès à un salon VIP

Pack VIP

GVApp

Tout l'aéroport, toujours avec vous! Application mobile gratuite.

GVApp

Compensez vos émissions CO2

Réduisez l'empreinte carbone de votre vol en soutenant un projet écologique certifié.

Compensez vos émissions CO2

Priority Lane

Gagner du temps lors du passage au contrôle de sûreté.

Priority Lane