Genève Aéroport prêt à participer à l’ouverture partielle du capital des Aéroports de Lyon


19.06.2015

Le gestionnaire de la plate-forme genevoise a réservé une suite favorable à l’offre du consortium qui propose d’associer Genève Aéroport au dossier présenté prochainement pour répondre à l’ouverture du capital des aéroport lyonnais.

Répondant à la sollicitation de CUBE, une plateforme d’investissement spécialisée dans les infrastructures et les services aux collectivités, Genève Aéroport a accepté de faire partie du consortium d’investisseurs qui répondra à l’appel d’offres lancé prochainement en vue de l’ouverture du capital des aéroports de Lyon (ADL).

Cette procédure s’inscrit dans une volonté du Gouvernement français de procéder à l’ouverture partielle du capital de plusieurs de ses aéroports régionaux, comme ce fut le cas à Toulouse à la fin de l’année 2014, et comme ce devrait être le cas à Nice prochainement.

Cette dynamique prévoit que la participation au capital de ADL sera ouverte à concurrence de 49,9% au minimum. Genève Aéroport est sollicité par le consortium d’investisseurs CUBE pour y faire valoir son expertise de gestionnaire de plate-forme et a répondu favorablement à l’opportunité de participer à l’offre de capitalisation.

Cette prise de participation potentielle de Genève Aéroport dans le capital de ADL s’inscrirait dans le contexte amical des bonnes relations historiquement entretenues par ces deux entités, que leur proximité géographique amène régulièrement à collaborer sur des opérations ponctuelles.
La participation de Genève Aéroport au capital de ADL pourrait revêtir des perspectives intéressantes pour les deux parties. Elle donnerait notamment une cohérence à l’aménagement du territoire auquel participent ces deux plates-formes, moteurs de cette vaste région transfrontalière en voie de métropolisation.  

Pour explorer de façon plus concrète cette opportunité, la direction de Genève Aéroport et les membres du conseil d’administration ont signé un mémorandum, qui leur permettra de poursuivre cette analyse au fil des prochains mois. Le projet a d’ores et déjà reçu l’assentiment du canton de Genève, par la voix du Conseil d’Etat. Des contacts avec les collectivités locales françaises et le milieu industriel Rhône-alpin seront poursuivis afin d’inscrire le projet industriel dans une vision de cohérence territoriale élargie.

Le Fonds d’investissement CUBE est aujourd’hui affilié au groupe Natixis, banque internationale de financement, de gestion et de services financiers du Groupe BPCE (Banque Populaire – Caisse d’épargne), deuxième acteur bancaire en France, solidement implanté dans les régions françaises et auprès des collectivités locales.
Le capital de ADL, qui comprend les aéroports de Saint-Exupéry et de Bron, est aujourd’hui partagé entre l’Etat français (60%) et la Chambre de commerce et d’industrie (CCI, 25%), les 15% restants étant partagés entre les trois collectivités territoriales que sont le Grand Lyon, le Conseil Départemental du Rhône et le Conseil Régional de Rhône-Alpes.
Genève Aéroport, établissement public autonome, est propriété de l’Etat de Genève, actionnaire unique.