Le bilan 2014 de Genève Aéroport lui permet d’envisager l’avenir avec sérénité


30.03.2015

L’exercice 2014 de Genève Aéroport est clôturé sur un chiffre d’affaires de 403,8 millions de francs, qui permet de dégager un bénéfice de 88,3 millions de francs tout en portant les investissements à 110 millions de francs.

Madame Corine Moinat, Présidente du Conseil d’administration et Monsieur Robert Deillon, Directeur général de Genève Aéroport, ont rendu publics, lundi 30 mars 2015, le rapport annuel et le bilan financier de l’année 2014.

Genève Aéroport a généré en 2014 un chiffre d’affaires de 403,8 millions de francs (+7.3% par rapport à 2013), qui lui permet de dégager un bénéfice de 88,3 millions de francs, alors que les investissements ont été portés à 110 millions de francs.

«Ces résultats chiffrés sont d’autant plus satisfaisants pour la Direction de l’aéroport que la progression des résultats financiers s’accompagne d’une augmentation des services offerts à nos passagers et installe Genève Aéroport dans une amélioration qualitative qui reste le moteur des actions que nous entreprenons», déclare Robert Deillon.

Les recettes aéronautiques (redevances atterrissages, redevances passagers…) représentent 53.8% des recettes totales, les recettes non aéronautiques (redevances commerciales, parkings, loyers…) équivalant quant à elles à 46.2% du total des revenus de l’aéroport.

La moitié du bénéfice de Genève Aéroport, soit 44,15 millions de francs, sera reversé à l’Etat de Genève.

Pour rappel, l’aéroport de Genève avait franchi, au 31 décembre 2014, la barre des 15 millions de passagers, avec au total 15’152'915 voyageurs (soit 5% de plus qu’en 2013). Sur la même période, les mouvements de l’aviation de ligne augmentent de 3.8%, alors que la forte baisse du nombre de mouvements de l’aviation générale limite l’augmentation globale à 0.62%.

L’année 2014 s’est caractérisée par un accroissement de la connectivité de Genève, qui s’est trouvée reliée en direct à 134 aéroports (108 en Europe, 26 sur les autres continents), dans 46 pays, grâce à quelque 57 compagnies aériennes, dont 41 européennes. Les compagnies aériennes se disputant les cinq premières places en termes de parts de marché sont easyJet (41.85%), SWISS (15.19%), Air France (4.70%), British Airways (4.59%) et Lufthansa (4%).

Portée à la présidence du Conseil d’administration de Genève Aéroport le 1er janvier 2015, Corine Moinat a accueilli ces résultats avec satisfaction: «Je découvre une situation financière saine. Celle-ci nous permet d’envisager sereinement les investissements indispensables pour pouvoir faire face aux défis qui attendent l’aéroport afin qu’il continue d’être ce moteur de l’activité économique, touristique, financière et diplomatique de Genève et de la région», a-t-elle précisé.

Retrouvez toutes nos publications sur www.gva.ch/publicationsChiffres-clés