Un bon résultat malgré une croissance ralentie


25.03.2020

Genève Aéroport clôt l’exercice 2019 sur un bénéfice net de CHF 84,1 millions, en repli de 1,2% par rapport à 2018 (CHF 85,1 millions). Le chiffre d’affaires s’établit à CHF 493,9 millions, en progression de 0,8% par rapport à 2018. Les investissements atteignent un niveau historique de CHF 249,8 millions. Ce haut niveau d’investissement (+65% par rapport à 2018) provient notamment du projet de l’Aile Est, entré dans sa phase finale de réalisation, et de l’avancement du futur centre de tri-bagages.

La situation financière de l’entreprise est saine et démontre une bonne capacité de résilience compte tenu du ralentissement de la croissance du trafic passagers en 2019. Le chiffre d’affaires de CHF 493,9 millions, provenant des recettes aéronautiques (56,4%) et des produits non aéronautiques (43,6%) tels que les revenus des commerces, des parkings et les loyers, est en progression de 0,9%.
 
Les recettes aéronautiques augmentent de 0,9% pour s’établir à CHF 278,7 millions, en ligne avec l’augmentation du nombre de passagers. Les recettes non aéronautiques s’élèvent à CHF 215,2 millions, en croissance de 0,6%. En dépit d’un contexte délicat lié aux importants programmes de rénovations et adaptations des commerces et restaurants, les recettes commerciales progressent.
 
Au final, Genève Aéroport est ainsi parvenu à dégager un bénéfice net de CHF 84,1 millions, dont la moitié est versée à l’État de Genève. Pour rappel, en cinq ans, l’établissement public autonome a contribué aux caisses de l’État à hauteur de CHF 204 millions.
 
Le nombre de passagers a augmenté de 1,4% (17'926’625 passagers en 2019), tandis que le total des atterrissages et des décollages a reculé de 0,6% à 186'043 mouvements: le choix d’avions de plus grande taille et un taux de remplissage supérieur expliquent ce phénomène déjà constaté en 2018. L’année 2019 a vu le nombre de mouvements opérés entre 22h00 et 6h00 diminuer de 5,2 % par rapport à 2018. La diminution la plus nette concerne les décollages suite à des aménagements opérationnels pris par Genève Aéroport, dont le nombre de mouvements s’est réduit de 15,5 %.

Quant à l’activité fret, elle enregistre un ralentissement de 10,9% en 2019 pour un volume de 84'927 tonnes (95'270 tonnes en 2018). Genève Aéroport emploie 1069,7 équivalents plein temps (+53,9 EPT en 2019).
 
En 2019, Genève a assuré des vols vers 149 destinations (121 européennes et 28 intercontinentales) desservies par 57 compagnies aériennes. Les cinq villes plus courues demeurent Londres, Paris et Amsterdam, suivies de Porto et Barcelone. En termes de parts de marché (nombre de passagers), les cinq premières places sont occupées par easyJet (44,8%), SWISS (14%), British Airways (5%), Air France (4,1%) et KLM (2,5%). L’Europe demeure le marché dominant à Genève, attirant près de 16 millions de passagers. L’offre au-delà du Vieux-Continent continue de se développer avec depuis le 13 juin 2019 une liaison quatre fois par semaine vers Nairobi, vol long-courrier opéré par Kenya Airways, et un vol de plus par semaine vers Addis Abeba.
 
Investissements élevés 

Plus de 270 projets ont été menés en 2019 pour un investissement de 249,8 millions de francs. Un record qui témoigne de la volonté de poursuivre la modernisation de l’infrastructure, puisque 64% des investissements ont été dédiés aux bâtiments. Parmi les très grands projets, outre l’achèvement de l’Aile Est qui sera opérationnelle en fin d’année 2020, un chantier d’envergure a pris forme en 2019: le Centre logistique de tri-bagages. Ce chantier d’envergure et particulièrement complexe vise à remplacer le tri-bagages actuel obsolète et à se mettre aux normes en matière de sûreté, en installant des scanners de dernière génération (EDS3). Ce projet est réalisé tout en maintenant l’exploitation et sera mis en service en 2022.

En fin d’année, dans le prolongement du PSIA (Plan sectoriel de l’infrastructure aéronautique pour Genève) adopté en 2018, le Conseil d’administration a validé la planification directrice 2020-2040, outil boussole qui trace les grandes perspectives d’investissements futurs. Cette démarche est réalisée dans le but d’anticiper, sur la base de différents scénarii, comment s’adapter et réaliser les infrastructures indispensables pour l’avenir de l’aéroport.

Satisfaction des passagers en augmentation

Enfin, la satisfaction des voyageurs est régulièrement mesurée à l’aide de différents sondages auprès des principaux intéressés, dont le Airport Service Quality (ASQ), référence en matière aéroportuaire. Le taux de satisfaction est en légère augmentation par rapport à 2018 (passant de 3,85 à 3,92 sur 5). Au total, plus de 10'000 passagers ont été questionnés dans le terminal et 10'000 personnes via internet.

Le rapport annuel 2019 est disponible online.

Contact presse
Genève Aéroport
Madeleine von Holzen, porte-parole
madeleine.vonholzen@gva.ch ; +41 22 717 70 13

Réouverture des commerces et restaurants

Liste des points de vente qui accueillent à nouveau les clients.

Réouverture des commerces et restaurants

Priority Lane

Gagner du temps lors du passage au contrôle de sûreté.

Priority Lane

Idées voyages

Explorez, découvrez et évadez-vous grâce au portail voyages L'Évasion by Genève Aéroport.

Idées voyages

COVID-19

Les réponses à vos questions fréquentes concernant le Coronavirus & Genève Aéroport.

COVID-19

Pack VIP

Combiner Priority Lane et Salon Swissport Horizon.

Pack VIP