Chute du nombre de passagers et des mouvements d’avions en 2020


14.01.2021

En 2020, conséquence de la pandémie Covid-19, le trafic passagers a chuté de 68,8% à Genève Aéroport, tandis que le nombre de mouvements d’aéronefs a baissé de 53,6%. L’activité fret a quant à elle enregistré un recul de 37,7% par rapport à 2019.

Sur l’ensemble de l’année 2020, Genève Aéroport a accueilli 5'600’884 passagers, soit 68,8% de moins qu’en 2019, en raison de la pandémie qui a fortement entravé le transport aérien durant de nombreux mois (annulations de vols, fermetures de frontière, restrictions d’entrée, quarantaines obligatoires, etc.). De tels chiffres, aussi bas, n’ont plus été atteints depuis plusieurs décennies. En 2019, Genève Aéroport avait accueilli 17'926'625 passagers. A ce titre, il n’est envisagé de retrouver le niveau de passagers de 2019 qu’en 2024.

Parallèlement, durant les douze derniers mois, le total des atterrissages et des décollages a reculé de 53,6% pour atteindre 86’353 mouvements. Un an plus tôt, le nombre de mouvements d’aéronefs avait seulement baissé de 0,6% par rapport à 2018.

Durant cette crise, plusieurs compagnies aériennes ont privilégié des avions de dernière génération, plus économes en frais de fonctionnement. Contribuant à limiter les émissions sonores, les avions classés dans la catégorie 5, moins bruyants et moins gourmands en kérosène (parmi lesquels les Bombardier CSeries, les A 320neo, les A 350 ou les Boeing 787), ont représenté 22,8% des mouvements d’avions de ligne et charters contre 18,7% en 2019.

Les mouvements après 22 heures ont enregistré une baisse significative de 71,7% en 2020. En particulier, les décollages d’avions de ligne ou charters non planifiés après 22 heures ont enregistré une baisse de 82%. En 2019, la baisse des mouvements après 22 heures (atterrissages et décollages) était de 5,2% par rapport à 2018.

Activités fret en baisse

L’activité fret aérien sur la plateforme aéroportuaire genevoise a connu une diminution significative de 37,7% (-10,9% en 2019) pour s’établir à 52'833 tonnes, même si les opérations cargo se sont toujours déroulées avec succès – notamment pour l’acheminement du matériel sanitaire - durant la pandémie. Le fret à l’exportation a quant à lui enregistré une baisse de 40,2% tandis que la baisse du trafic import s’est inscrite à 27,2%. Seule l’activité des compagnies de courrier express (DHL Express, FedEx/TNT, UPS) a réussi à tirer son épingle du jeu, grâce à une organisation logistique autonome qui lui a permis d’afficher une hausse de trafic en 2020 de 4,15% (14'961 tonnes).

La desserte de Genève Aéroport, qui comptait 149 destinations en 2019 a diminué pour atteindre 147 destinations en 2020. À partir du 15 juillet 2020, plusieurs compagnies ont repris des vols intercontinentaux réguliers (Emirates, Etihad, Ethiopian Airlines et Air Canada notamment).

Les parts de marché des dix premières compagnies aériennes pour l’année écoulée se répartissent ainsi: easyJet (45,7%), SWISS (13,8%), British Airways (5,5%), Air France (4,2%), KLM Royal Dutch Airlines (2,9%), Iberia (2,4%), TAP Portugal (2,2%), Brussels Airlines (2%), Turkish Airlines (1,7%) et Emirates (1,5%).

Le rapport annuel 2020, les états financiers ainsi que le palmarès des destinations seront rendus publics le 23 mars 2021.



Contact presse:

Ignace Jeannerat
Porte-parole                   
ignace.jeannerat@gva.ch
022 717 80 57 
   

COVID-19

Les réponses à vos questions fréquentes concernant le Coronavirus & Genève Aéroport.

COVID-19

Priority Lane

Gagner du temps lors du passage au contrôle de sûreté.

Priority Lane

Vols à Genève

L'aéroport a repris son activité au cours des derniers mois et continue d’œuvrer pour un réseau aérien de qualité.

Vols à Genève

Pack VIP

Combiner Priority Lane et Salon Swissport Horizon.

Pack VIP

Label «1+ pour tous»

Genève Aéroport donne la préférence aux demandeurs d'emploi longue durée et en fin de droit.

Label «1+ pour tous»