Passation de pouvoir à la tête de Genève Aéroport


01.09.2016

Robert Deillon a remis les clés de Genève Aéroport à André Schneider

Robert Deillon, Directeur général de Genève Aéroport depuis 2006, a transmis symboliquement ce matin les clés de l’aéroport à André Schneider, son successeur. M. Deillon, qui fera valoir ses droits à la retraite au 31 janvier 2017, restera au service de l’institution pour gérer cette transition.

Une cérémonie de passation de pouvoir entre Monsieur Robert Deillon et Monsieur André Schneider s’est tenue ce matin, à 8h30, en présence du Président du Conseil d’Etat François Longchamp et de Corine Moinat, Présidente du conseil d’administration de Genève Aéroport.

Le conseil d’administration avait lancé un processus de recrutement début 2015 pour assurer la succession de Robert Deillon, qui prendra sa retraite le 31 janvier 2017.
Au terme d’un processus de sélection exigeant, Monsieur André Schneider avait été désigné par le Conseil d’administration, en avril 2016.

A compter du 1er septembre 2016 et jusqu’à fin janvier, Monsieur Deillon se mettra à disposition du Conseil de direction pour traiter les dossiers que ce dernier lui confiera, représenter les aéroports suisses dans les conseils d’administration de l’ACI-Europe et de l’ACI-Monde dans les grands rendez-vous internationaux consacrés aux questions aéronautiques et aéroportuaires et accompagner la transition avec son successeur.

Au cours de la cérémonie, Robert Deillon a tenu à remercier ses équipes ainsi que l’ensemble des collaborateurs des entreprises actives sur le site aéroportuaire. Il a également souhaité plein succès à son successeur André Schneider. 

Le départ à la retraite de Robert Deillon, à la fin du mois de janvier 2017, donnera l’occasion au Conseil d’Administration de dresser un bilan exhaustif de son action à la tête de Genève Aéroport durant dix années. 

Toutefois, le Conseil d’Administration a d’ores et déjà tenu à remercier Robert Deillon pour tout ce qu’il a contribué à réaliser, notamment dans le cadre de la modernisation et du développement des infrastructures et de la densification de la desserte, contribuant au rayonnement international de Genève et de sa région. 

Robert Deillon a également consolidé Genève Aéroport dans son rôle de moteur de l’économie régionale. Il a permis à l’infrastructure de répondre à une demande en progression constante. 

L’accroissement notable du volume des investissements, qu’il a appelé de ses vœux, a contribué au développement qualitatif de l’aéroport.