L’exercice 2015 confirme la bonne performance économique


06.04.2016

Genève Aéroport clôt l’exercice 2015 sur un chiffre d’affaires de 423,7 millions de francs qui permet à l’entreprise de dégager un bénéfice de 74,6 millions de francs. Des investissements à hauteur de 112 millions ont été consentis sans pour autant alourdir la dette.

Genève Aéroport a terminé l’année 2015 en réalisant un chiffre d’affaires de 423,7 millions de francs (en hausse de 4,9% par rapport à 2014), qui lui permet de dégager un bénéfice de 74,6 millions. La moitié de ce bénéfice a été reversé à l’Etat de Genève.

Les recettes aéronautiques (redevances atterrissages, redevances passagers…) représentent 55,2% des revenus 2015 de l’aéroport, contre 44,8% pour les recettes non aéronautiques (redevances commerciales, parkings, recettes d’exploitation…). Des investissements à hauteur de 112 millions de francs ont été consentis sans pour autant alourdir la dette.

Au cours de l’année 2015, la connectivité de Genève a été améliorée. Quelque 142 destinations ont été desservies par des vols directs réguliers, dont 119 européennes et 23 intercontinentales.
Les principales compagnies actives sur la plate-forme sont easyJet (43,2%), SWISS (15%), British Airways (4,7%), Air France (4,6%), Lufthansa (3,8%), KLM (2,7%), Brussels Airlines (2,2%), TAP (2%), Iberia (1,9%) et Turkish Airlines (1,6%).

Les cinq destinations les plus prisées sont Londres (2'328'698 passagers), Paris (1'009'200), Amsterdam (645'928), Bruxelles (566'024) et Barcelone (559'615).

Pour rappel, quelque 15'772'271 passagers ont été accueillis à l’aéroport de Genève en 2015, soit 4.1% de plus qu’en 2014.
Les 620'000 voyageurs supplémentaires enregistrés au cours de l’année civile n’ont engendré qu’une faible variation du nombre de mouvements (décollages et atterrissages).
Le trafic commercial (ligne, charter…) n’a ainsi augmenté que de 1,16%, tandis que le trafic non commercial (aviation de tourisme, vols militaires, vols d’Etat…) baissait de 3,72%.
Au total, l’évolution du trafic d’aéronefs plafonne pour 2015 à 0,66%, avec 188'829 mouvements (contre 187'596 en 2014).
En revanche, l’activité fret aérien sur la plate-forme aéroportuaire genevoise a reculé de 10,3% à 65'016 tonnes. Baromètre de la santé économique, ce secteur a subi le ralentissement général en même temps qu’il a souffert de la concurrence accrue qui se joue entre aéroports suisses dans ce domaine, notamment pour les exportations vers les pays du Golfe.
Malgré le renchérissement du franc suisse vis-à-vis de nombreuses devises, les experts s’accordent toutefois à souligner le bon niveau des volumes exportés, qui laisse présager de perspectives positives pour 2016.

Vous pouvez suivre la conférence de presse en direct sur notre compte twitter @geneveaeroport et le fil #GVAlive.

Retrouvez toutes nos publications sur www.gva.ch/publicationsKey figures