En 2013, Genève Aéroport a confirmé son importance régionale


13.01.2014

La plate-forme aéroportuaire genevoise a franchi en 2013 la barre des 14,4 millions de passagers. Cette augmentation de trafic de 3,9% par rapport à 2012 s’accompagne d’une baisse des mouvements de 2,2%. L’activité fret reste stable.

En 2013, Genève Aéroport a accueilli quelque 14,436 millions de passagers, soit 3,9% de plus qu’en 2012. Cette augmentation du nombre de voyageurs s’est accompagnée d’un baisse du nombre de mouvements (décollages et atterrissages) de 2,2%, à 188'768 vols contre près de 192'944 en 2012.
Avec 74'709 tonnes de marchandises transportées (y compris les intégrateurs et le fret postal), le volume total de l’activité fret est resté stable par rapport à 2012.

Les résultats de la plate-forme aéroportuaire genevoise en termes de trafic passagers sont meilleurs que la plupart de ceux présentés par les aéroports de la Vieille Europe.
Cette évolution positive du nombre de voyageurs utilisant la plate-forme aéroportuaire genevoise est le reflet du dynamisme de Genève en tant que place économique, financière, touristique, diplomatique ainsi que de toute la région qu’il dessert.
Elle est également le fruit du développement du réseau au départ de Genève, qui se trouve dorénavant reliée à plus de 130 villes dans le monde, parmi lesquelles les principales plaques tournantes (hubs) permettant de poursuivre son voyage vers toutes les destinations sur tous les continents.
En 2013, moins de 4% des passagers transitant par Genève Aéroport ont opéré un transfert pour poursuivre leur vol vers une autre destination. La plate-forme genevoise confirme ainsi sa vocation à assurer une desserte de point à point et consacre l’importance de son rôle au service de la mobilité des habitants de sa zone de chalandise.

"Cette augmentation du nombre de voyageurs en valeur absolue traduit une évolution positive plus faible que celle enregistrée lors des exercices précédents: elle avait été de +10,52% en 2011 et +5,86% en 2012. Ceci confirme une tendance globale au tassement de la croissance", a relevé Robert Deillon, Directeur général de Genève Aéroport.
"Cette bonne santé de l’aéroport ainsi que le développement quantitatif et qualitatif des routes reliant Genève aux principales villes du monde constituent une excellente nouvelle pour notre canton", s’est pour sa part félicité le conseiller d’Etat Pierre Maudet, Président du Conseil d’administration de Genève Aéroport.

L’optimisation du taux de remplissage des avions et l’engagement d’aéronefs adaptés aux potentiels des différentes lignes a induit une baisse des mouvements, réduisant l’impact du développement de Genève Aéroport sur l’environnement.
En 2013, cinq principaux acteurs se sont partagé les parts de marché, soit easyJet (41,53% du trafic), SWISS (14,46%), Lufthansa (5,22%) et British Airways (4,76%).

Les résultats financiers de l’exercice 2013 seront communiqués le 17 mars 2014.