L’Aéroport International de Genève publie des résultats satisfaisants pour 2009


03.05.2010

L’Aéroport International de Genève (AIG) a clôturé l’exercice 2009 sur un chiffre d’affaires supérieur à 295 millions de francs, qui lui permet de dégager un bénéfice de près de 40 millions de francs. Cette bonne santé financière permet aux autorités aéroportuaires de poursuivre le plan d’investissement et de développement de la plate-forme.

Messieurs François Longchamp, président du Conseil d’administration et Robert Deillon, directeur général de l’AIG, ont dévoilé lundi 3 mai lors d’une conférence de presse les résultats financiers de l’année 2009.

Annoncé comme l’année de la pire crise que le secteur aérien n’ait jamais eu à connaître, ce millésime se termine sur un bilan satisfaisant qui vient confirmer la solidité financière de cette infrastructure.

Le chiffre d’affaires pour 2009 est de CHF 295'132'000.-, et le bénéfice net de CHF 39'631'000.-. La part du bénéfice rétrocédée à l’Etat sera de CHF 19'815'000.- Au cours de cette année 2009, les investissements ont atteint la somme de CHF 73'537'000.-.

La légère baisse de trafic (-1,7%) enregistrée par rapport à l’exceptionnelle année 2008, les travaux de refonte de l’offre marchande et gastronomique sur la plate-forme, la crise économique globale et le renchérissement du franc suisse face à la livre sterling ont induit une baisse des recettes commerciales en 2009: celles-ci représentent 21,4% du total des rentrées d’argent de l’AIG (contre 24,9% en 2008). Pour la première fois depuis des années, les recettes aéronautiques (redevances d’atterrissage, redevances passagers…) sont supérieures aux recettes non aéronautiques. Cette balance équilibrée entre les recettes aéronautiques (50,2%) et non aéronautiques (49,8%) permet à l’AIG de pratiquer des tarifs attractifs et de rester compétitif.

«Cette bonne santé financière va nous permettre de poursuivre le plan d’investissement et de développement de la plate-forme», ont affirmé MM. Longchamp et Deillon.