En 2013, Genève Aéroport a confirmé la solidité de son modèle financier


17.03.2014

L’exercice 2013 présente un chiffre d’affaires de 376,3 millions de francs permettant à l’aéroport de dégager un bénéfice net d’exploitation de 72,3 millions de francs, auquel se rajoute une composante de résultat exceptionnelle de 19 millions de francs liée à la mise en place de la nouvelle caisse de pension. Les investissements, qui ont atteint la somme de 121 millions, vont pouvoir être pérennisés sur la base d’un modèle financier éprouvé.

Au cours de l’année 2013, Genève Aéroport a réalisé un chiffre d’affaires de 376,3 millions de francs. Ces recettes proviennent pour 51,37% du segment aéronautique (redevances passagers, redevances d’atterrissage…), pour un total en hausse de 3,3% par rapport à 2012.
L’autre partie des recettes, soit 48,3% des revenus totaux, provient du secteur non aéronautique (redevances commerciales, parkings, loyers…). Ce segment connaît lui-aussi une augmentation de 2,5% par rapport à l’exercice précédent.
Cette balance entre revenus aéronautiques et non aéronautiques, relativement stable au fil des derniers exercices, est l’expression d’une gestion équilibrée permettant à l’aéroport de s’armer contre les fluctuations conjoncturelles dans les différents secteurs sur lesquels il est actif.

Ce chiffre d’affaires a permis à Genève Aéroport de dégager un bénéfice net d’exploitation de 72,3 millions de francs.

"La hausse des recettes est le fruit de l’augmentation de trafic et traduit une croissance organique satisfaisante. Les bons résultats nets s’expliquent pour leur part par la bonne maîtrise des dépenses de fonctionnement", explique Robert Deillon, Directeur général de Genève Aéroport. Qui rajoute: "Nous avons pu consentir 121 millions de francs d’investissements pour adapter notre infrastructure. Les différentes réalisations que nous avons financées ont permis d’améliorer la qualité du service offert aux passagers et les chantiers alloués à diverses entreprises locales ont par ailleurs contribué au développement économique de la région."

Adoptée par le Peuple en votation populaire, la création de la Caisse de prévoyance du canton de Genève (CPCG) a entériné le principe de la fusion la Caisse de prévoyance de l’instruction publique et des fonctionnaires de l’administration cantonale (CIA) avec la Caisse de prévoyance du personnel des établissements publics médicaux du canton de Genève (CEH).
Cette modification du plan de prévoyance a entraîné, dans le cadre des normes internationales d’information financière (International Financial Reporting Standards, IFRS), un traitement comptable complexe se traduisant par des recettes exceptionnelles "virtuelles", hors exploitation, d’une valeur de 19 millions de francs.

Au final, l’établissement public autonome reversera à l’Etat de Genève, propriétaire, une somme de 45,8 millions de francs.

"Ces résultats exceptionnels recèlent cette année une composante artificielle importante, mais ils n’en sont pas moins l’expression de la bonne gestion d’une entreprise financièrement saine. Compte tenu des investissements importants qui devront encore être consentis pour permettre à l’aéroport d’assurer ses missions, il faudra veiller à pérenniser ces résultats élevés", commente pour sa part Pierre Maudet, Président du Conseil d’administration de Genève Aéroport.

Pour rappel, en 2013, Genève Aéroport a accueilli 14,4 millions de passagers (+3,9% par rapport à 2012).
Au total, la plate-forme aéroportuaire relie Genève à quelque 132 destinations, opérées par 57 compagnies aériennes.
Quelque 75'000 tonnes de marchandises ont transité par le secteur fret de l’aéroport au cours de l’année.

La compagnie easyJet reste la première à Genève en termes de parts de marchés, avec 41,5% des voyageurs transportés. Elle est suivie par SWISS (14,5%), Lufthansa (5,2%), Air France (4,8%) et British Airways (4,8%).

Les cinq principales destinations desservies au cours de l’année 2013 sont Londres (2’193'418 passagers), Paris (939'179), Amsterdam (624'617), Madrid (571'595) et Bruxelles (532'385).

Une version électronique du rapport annuel complet est consultable à l’adresse:
www.gva.ch/RA