GVA s'engage en faveur de la protection du climat


26.08.2008

Bien que le transport aérien ne soit responsable que de 3% environ des émissions de dioxyde de carbone (CO2) dans le monde, les acteurs de ce secteur se sont engagés à oeuvrer pour diminuer ces émissions, et à en atténuer les effets.

C'est ainsi qu'en collaboration avec l'organisation de protection du climat myclimate, l'Aéroport International de Genève offre désormais à ses passagers la possibilité de compenser les émissions de dioxyde de carbone (CO2) produites par leur vol. Cet outil permet de calculer la quantité de CO2 émise et de verser à son gré une contribution financière en faveur de projets suisses ou internationaux.

A propos de myclimate

myclimate, fondation suisse à but non lucratif fondée en 2002, soutient des projets qui mènent à une réduction directe des gaz à effet de serre, en Suisse et à l’étranger. Toutes ces actions doivent satisfaire des standards stricts et intégrer le développement durable, c’est-à-dire être économiquement, écologiquement et socialement compatibles.