Bilan 2004: année "réjouissante" pour l'AIG


30.04.2006

En présentant à la presse, ce mardi 7 juin 2005, le Rapport annuel pour l’année 2004 de l’Aéroport International de Genève, Messieurs Carlo Lamprecht, conseiller d’Etat et président du conseil d’administration de l’AIG, et Jean-Pierre Jobin, directeur général, ont pu parler d’une année « réjouissante », qui a vu la croissance du trafic de passagers se poursuivre, avec en corollaire de bons résultats financiers.

Dans le même temps, ils ont présenté le troisième Rapport environnemental de l’Aéroport International de Genève, dans lequel est dressé le bilan des actions entreprises pour la période 2002-2004, et sont énumérés les engagements environnementaux pour les années 2005-2007.

Augmentation du trafic des passagers
Avec une croissance annuelle du trafic passagers s’établissant à 6,2%, l’Aéroport International de Genève s’est approché de la moyenne mondiale. Plus de 8,5 millions de passagers ont transité par la plateforme lémanique, un résultat obtenu tout à la fois grâce aux compagnies aériennes « low cost », mais aussi aux compagnies « classiques ». L’arrivée de nouveaux transporteurs et l’ouverture de nouvelles lignes ont conforté la desserte aérienne au départ de Genève en vols directs.

Pour le fret aérien également, une légère hausse a été enregistrée pour la deuxième année consécutive, avec notamment un accroissement des vols à but humanitaire, tout à fait conformes à la vocation de notre ville.

L’Aéroport International de Genève a mis en service en décembre 2004 la seconde partie de ses nouvelles salles d’embarquement frontales (NSEF), particulièrement affectées aux vols à destination et en provenance de la France, achevant ainsi la deuxième étape du plan directeur d’adaptation de l’aérogare décidé en 1995 par le conseil d’administration de l’AIG. Au total, en moins de dix ans, ce sont quelque 500 millions de francs qui auront été investis, sur fonds propres et dans le strict respect des budgets prévus et des délais fixés.

Rapport environnemental
En présentant son troisième Rapport environnemental, l’Aéroport International de Genève se montre fidèle aux engagements pris en 1997 lors de la mise en place du Système de management environnemental (SME). Celui-ci prévoit que l’AIG effectue, à intervalles réguliers, le bilan des actions entreprises dans le cadre de sa Charte environnementale, et propose de nouvelles actions pour les trois années à venir.

Selon le bilan pour la période 2002-2004, les engagements pris ont été tenus dans tous les domaines. De nouvelles actions concrètes ont été fixées pour les années 2005-2007, qui verront également la certification de l’AIG selon la norme ISO14001 : 2004.