2003: poursuite de la croissance


30.04.2006

En présentant à la presse, ce jeudi 3 juin 2004, le Rapport annuel pour l'année 2003 de l'Aéroport International de Genève, Messieurs Carlo Lamprecht, conseiller d'Etat et président du conseil d'administration de l'AIG, et Jean-Pierre Jobin, directeur général, ont souligné que l'année écoulée avait été celle de la poursuite de la croissance ainsi que celle des bons résultats financiers, dans un contexte aéronautique toujours aussi difficile.

Le cap des huit millions de passagers

Plus de huit millions de passagers en une année, c'est le cap symbolique que l'AIG a franchi en 2003, pour la première fois de son histoire, traduisant ainsi une hausse du trafic passagers de +6,2%, supérieure aux résultats enregistrés par la plupart des aéroports du Vieux Continent. L'activité des compagnies « low cost » y est certes pour beaucoup, mais les compagnies « classiques » enregistrent également des résultats très favorables. Quant aux charters hivernaux, l'augmentation constante de leur fréquentation démontre le rôle prépondérant que l'Aéroport International de Genève joue dans le tourisme à destination des stations de ski suisses et françaises.

Enfin, pour la première fois depuis cinq ans, l'activité du fret aérien est en reprise, récompensant ainsi les efforts faits par la direction de l'AIG pour stimuler cette importante activité.

En termes de desserte aérienne, l'arrivée très attendue d'une compagnie aérienne américaine - Continental Airlines, opérant avec celui de Swiss un second vol quotidien direct sur New York - a été la cerise sur le gâteau d'une année riche en ouverture de lignes européennes à fort potentiel de développement.

Finances saines

En présentant un bénéfice net de 27,4 millions de francs, légèrement supérieur à celui de l'année précédente et à ce qui avait été prévu, l'AIG démontre une nouvelle fois qu'il dispose de finances saines, et qu'il sait maîtriser ses dépenses sans négliger ses investissements. Ainsi, la première partie des nouvelles salles d'embarquement frontales (NSEF) a été mise en service en juillet 2003, dans les délais prévus et en respectant les devis initiaux.