La liste des états et territoires à risque fortement réduite


28.10.2020

Unfortunately this content is currently not available in English. We offer it in French.

Mercredi 28 octobre, la Suisse a décidé de réduire la liste des États et territoires à risque. De nouveaux critères ont en effet été appliqués. L’obligation de quarantaine pour toute personne de retour de ces régions sur sol helvétique demeure.

Dès le 29 octobre 2020, seuls les pays et régions suivants sont sur la liste des Etats à risque en vigueur en Suisse:

  • Andorre
  • Arménie
  • Belgique
  • Tchéquie

Zones des pays voisins
Zones en France:

  • Région Hauts-de-France
  • Région Île de France
  • Territoire d’outre-mer Polynésie française


Les passagers atterrissant à Genève et venant de ces zones à risque doivent donc respecter une quarantaine de dix jours. Ils doivent s’annoncer auprès des autorités sanitaires compétentes dans les 48 heures. Durant leur vol, ils auront au préalable rempli une fiche de traçabilité remise par la compagnie aérienne avec laquelle ils auront voyagé.

Les personnes qui n’entrent en Suisse que pour la traverser sont considérées comme étant en transit. Dès lors, elles ne sont pas soumises à quarantaine.

Sont exemptées de quarantaine les personnes qui se sont rendues dans une zone à risque pour des raisons professionnelles ou médicales et qui n’ont pas pu reporter leur voyage.

Les personnes qui ont séjourné dans un État ou une zone présentant un risque élevé d’infection pendant moins de 24 heures, en tant que passager en transit, ne sont pas concernées par les quarantaines également.
Il ne s’agit pas d’une interdiction d’entrée et par conséquence, il n’y a pas de fermeture de frontière. Il n’y aura pas non plus de contrôles supplémentaires aux frontières.

Les zones frontalières sont exclues de cette liste. Il n’y a donc pas d’impact pour les frontaliers qui peuvent continuer de passer d'un pays à l'autre pour raisons professionnelles.

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a adapté les critères à la situation épidémiologique actuelle ce qui explique cette nouvelle liste.

Questions fréquentes:

  • Je suis un passager de retour d’une région française placée sur la liste des territoires à risque, puis-je passer par le secteur France/secteur international et rejoindre la France? Les passagers qui n’entrent en Suisse que pour la traverser sont considérés comme étant en transit. Ils ne sont pas soumis à quarantaine. Dès lors, qu'ils passent par le secteur France ou par le secteur international, ils peuvent rejoindre la France sans encombre.
  • Je suis un passager qui a transité par une région française placée sur la liste des territoires à risque, puis-je entrer en Suisse? Les personnes qui ont séjourné dans un État ou une zone présentant un risque élevé d’infection pendant moins de 24 heures, en tant que passager en transit, ne sont pas concernées par les quarantaines.
  • Je suis un passager qui a passé ses vacances dans une région française placée sur la liste des territoires à risque, puis-je entrer en Suisse?  Si vous êtes un passager qui a passé ses vacances dans une région française placée sur la liste des territoires à risque, vous pouvez entrer en Suisse, mais avec une quarantaine obligatoire de 10 jours. Il faut, dans un délai de 48 heures, déclarer son arrivée aux autorités sanitaires compétentes du canton de résidence ou du séjour. À Genève, la déclaration se fait auprès du Service du médecin cantonal via un formulaire électronique.

Plus de questions fréquentes

Sustainability Report

2019

Sustainability Report

Priority Lane

Save time at the security check.

Priority Lane

Pack VIP

Combine Priority Lane and Swissport Horizon Lounge.

Pack VIP

COVID-19

The answers to your FAQs regarding Coronavirus and Genève Aéroport.

COVID-19

Label ‘Friendly workspace’

Genève Aéroport is committed to an integrated occupational health and safety management.

Label ‘Friendly workspace’