L'Aéroport International de Genève à l'écoute de toutes les compagnies aériennes


02.07.2004

Die gewünschte Seite ist nicht auf Deutsch übersetzt.

Lors de ses séances des 25 juin et 2 juillet 2004, le conseil d'administration de l'Aéroport International de Genève (AIG) a pris acte des positions exprimées par les compagnies aériennes au terme de la consultation lancée sur l'adaptation de la taxe de passager de l'aérogare principale (T1) et sur la modulation de la taxe de passager en fonction des engagements de durée, ainsi qu'en réponse à l'appel à projet pour l'usage de l'ancienne aérogare réaménagée pour l'aviation simplifiée (T2).

L'AIG prend en considération l'appel de toutes les compagnies aériennes à la réduction des coûts et, se réjouissant de la croissance de ses passagers plus élevée que prévue, a décidé de surseoir à l'augmentation de CHF 3.- de la taxe de passager de l'aérogare principale (T1) en 2004.

L'AIG a également renoncé à appliquer une modulation de la taxe de passager en fonction des engagements de durée des compagnies aériennes, celles-ci n'ayant pas manifesté un intérêt suffisant.

Enfin, le conseil d'administration de l'AIG a examiné sous tous ses aspects le projet de réaménagement de l'ancienne aérogare (T2) et son affectation à l'aviation simplifiée. Prenant en compte tant les aspects économiques que sociaux et environnementaux de ce projet, il a décidé de sa réalisation, sous réserve de la confirmation des engagements pris par les compagnies aériennes intéressées et du soutien du Conseil d'Etat genevois, autorité de tutelle de l'AIG.

L'AIG entreprend par ailleurs des études avec l'IATA et l'ensemble des compagnies aériennes visant à identifier toutes les économies susceptibles d'être réalisées pour réduire leurs coûts aéroportuaires.