L'Aéroport International de Genève s'engage en faveur des transports publics !


01.03.2004

Die gewünschte Seite ist nicht auf Deutsch übersetzt.

Lors du renouvellement de sa concession fédérale, en 2001, l'Aéroport International de Genève a pris l'engagement que la part des personnes se rendant à l'aéroport en utilisant les transports publics - qu'il s'agisse des personnels des instances et sociétés établies sur son site, ou des passagers - atteigne 45% en 2020, contre environ 20% actuellement.

En effet, vu l'augmentation attendue du trafic des passagers, qui verra d'une manière automatique croître le nombre des emplois aéroportuaires, il n'est pas envisageable de laisser se développer le trafic automobile en direction de l'aéroport dans la même proportion. Il convient donc d'inverser la tendance dès que possible.

Pour ce faire, l'AIG met sur pied, avec entrée en vigueur le 28 mars 2004, une opération incitative visant, dans un premier temps, à faire bénéficier l'ensemble des personnels du site aéroportuaire d'un abonnement UNIRESO® à un prix très attractif et inférieur aux tarifs des parkings de l'aéroport. De plus, compte tenu des horaires irréguliers des employé(e)s qui prennent leur travail très tôt ou le quittent très tard, des navettes spéciales (NPA) qui leur seront réservées sont mises en place dès le 28 mars. Enfin, cet abonnement UNIRESO® comprend également les prestations Mobility, permettant de louer une voiture à très bon marché.

Ces prestations sont financées par une hausse raisonnable des tarifs des abonnements des parkings du site aéroportuaire réservés aux personnels, qui sont bien en dessous des tarifs pratiqués par ailleurs à Genève.

Dans un deuxième temps, l'AIG offrira aux passagers aériens des facilités pour l'utilisation des transports publics, selon des modalités qui restent à définir.

De cette manière, l'Aéroport International de Genève entend apporter une contribution à l'usage des transports publics et à la réduction de la pollution atmosphérique.