Un feu vert de plus pour le terminal T2


30.04.2006

Die gewünschte Seite ist nicht auf Deutsch übersetzt.

L'Aéroport International de Genève (AIG) communique :

A l'occasion d'un arrêt récent, le Tribunal administratif du Canton de Genève a déclaré irrecevable le recours d'Air France interjeté au lendemain de la décision stratégique prise par le conseil d'administration de l'AIG visant à segmenter les prestations aéroportuaires et à aménager l'ancienne aérogare en vue de son affectation à l'aviation simplifiée. Cet arrêt peut faire l'objet d'un recours de droit public au Tribunal fédéral jusqu'au 31 janvier 2005.

Cet arrêt fait suite au feu vert déjà donné le 27 septembre 2004 par la Commission de la concurrence (ComCo), qui avait relevé dans son avis que le projet de l'AIG « ... ne crée aucun avantage aux compagnies aériennes dans le sens de la définition d'une aide d'Etat » et que « ... les critères d'admission au T2 sont objectifs, transparents, non discriminatoires et relèvent d'une approche économique et rationnelle ».

La direction de l'AIG attend l'ultime feu vert, à savoir l'approbation des plans par la Confédération, avant d'ouvrir le chantier à l'issue de la présente saison hivernale. Le terminal T2 devrait ainsi pouvoir être mis à disposition de l'aviation simplifiée dans le courant de l'été 2006.