10.10.2018

Le Conseil d’administration de Genève Aéroport veut faire cesser les suspicions qui mettent en cause ses collaborateurs


Sorry, not available in English

Le Conseil d’administration et la Direction générale de Genève Aéroport veillent en tout temps à ce que la plateforme aéroportuaire soit gérée de façon professionnelle et en conformité avec les standards suisses et internationaux régissant les grands aéroports.

Les procédures d’attribution et de renouvellement des concessions touchant le trafic aérien sont encadrées par des règlementations internationales et sont activement contrôlées par l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC), qui dépend directement du Conseil fédéral.

Dans ce cadre, le Conseil d’administration assume une fonction de surveillance et la mission de la Direction générale consiste à garantir le bon déroulement du processus. Dans leurs rôles respectifs, ces organes s’assurent que les appels d’offres se déroulent conformément aux règles. Le Conseil d'administration n'est pas appelé à participer au processus d’évaluation des offres.

Au vu de la confusion résultant des débats publics sur le renouvellement des concessions des deux sociétés de services d’assistance en escale et des suspicions qui pèsent très lourdement sur les collaborateurs de Genève Aéroport, le Conseil d’administration a pris la décision de mandater la Cour des comptes afin que celle-ci examine en détail le déroulement de cet appel d’offres.

Le Conseil d'administration souhaite que les conclusions de cet audit démontrent le professionnalisme et l'impartialité des équipes concernées et, dans cette attente, il réitère toute sa confiance envers ses collaborateurs.

Par ailleurs, en raison de violations graves et répétées du secret de fonction, utilisées pour accréditer la diffusion de fausses informations, la Présidente du Conseil d’administration a déposé une plainte contre inconnu pour violation du secret de fonction.

Il ne sera pas donné d’autre information aujourd’hui à ce propos.

GVA : Urgences