2002

29.10.02

Rapport environnemental 2002


La direction de l’Aéroport International de Genève (AIG) communique :

Trois ans après la parution de son premier rapport environnemental, l’Aéroport International de Genève dresse, dans un nouveau rapport présenté le 29 octobre 2002, le bilan de ses activités dans le domaine de la protection de l’environnement pour la période 1999-2001 et communique ses objectifs pour la période 2002-2004. Dans ce but, l’AIG, et notamment sa division environnement et affaires juridiques, collabore étroitement avec les autres instances et sociétés présentes sur le site aéroportuaire.


Les mesures qui ont été prises ont eu un coût : de 1999 à 2001, l’AIG a dépensé plus de 55 millions de francs pour la lutte contre le bruit des aéronefs (y compris CHF 34 millions d’indemnités financières versées aux ayants droit), la limitation des polluants dans l’air, la maîtrise de la consommation des ressources (énergie, eau), la protection des eaux, des sols, de la faune et de la flore, la prévention des risques majeurs, la gestion et le tri sélectif des déchets. Tout ceci a été effectué dans le cadre du Système de Management Environnemental (SME), dans le respect de la législation en vigueur dans ces différents domaines, et dans les limites admissibles au regard des impératifs opérationnels et de la sécurité aérienne.


Par ailleurs, le renouvellement de la concession fédérale d’exploitation de l’Aéroport International de Genève intervenu le 31 mai 2001 a nécessité la réalisation d’un très important et très complet rapport sur l’impact environnemental des activités aéroportuaires. Les données recueillies ont également servi à préparer les mesures inscrites dans nos objectifs pour les trois années à venir. Plus de 22 millions de francs seront investis pour leur réalisation entre 2002 et 2004.


A terme, il est envisagé de parfaire l’intégration des préoccupations environnementales dans l’ensemble des processus de l’AIG, visant notamment à obtenir la certification ISO 14'001.

GVA : Urgences